About: Francis Poulenc   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : ecrm:E21_Person, within Data Space : data.doremus.org associated with source document(s)

Francis Jean Marcel Poulenc (French: [fʁɑ̃sis ʒɑ̃ maʁsɛl pulɛ̃k]; 7 January 1899 – 30 January 1963) was a French composer and pianist. His compositions include mélodies, solo piano works, chamber music, choral pieces, operas, ballets, and orchestral concert music. Among the best-known are the piano suite Trois mouvements perpétuels (1919), the ballet Les biches (1923), the Concert champêtre (1928) for harpsichord and orchestra, the opera Dialogues des Carmélites (1957), and the Gloria (1959) for soprano, choir and orchestra.

AttributesValues
type
label
  • Francis Poulenc
comment
  • 25بك المحتوى هنا ينقصه الاستشهاد بمصادر. يرجى إيراد مصادر موثوق بها. أي معلومات غير موثقة يمكن التشكيك بها وإزالتها. (يوليو 2016) فرانسيس جان مارسيل بولينك (7 يناير 1899 - 30 يناير 1963) هو ملحن وعازف بيانو فرنسي. تشمل أعماله الألحان، أعمال البيانو الفردية، موسيقى الحجرة، الأوبرا، البالية وحفلات الأوركسترا. مشاريع شقيقة في كومنز صور وملفات عن: فرانسيس بولنك * 32xبوابة أعلام * 32xبوابة فرنسا * 32xبوابة باريس * 32xبوابة كنيسة رومانية كاثوليكية25بك هذه بذرة مقالة عن حياة شخصية فرنسية بحاجة للتوسيع. شارك في تحريرها.
  • Francis Jean Marcel Poulenc (French: [fʁɑ̃sis ʒɑ̃ maʁsɛl pulɛ̃k]; 7 January 1899 – 30 January 1963) was a French composer and pianist. His compositions include mélodies, solo piano works, chamber music, choral pieces, operas, ballets, and orchestral concert music. Among the best-known are the piano suite Trois mouvements perpétuels (1919), the ballet Les biches (1923), the Concert champêtre (1928) for harpsichord and orchestra, the opera Dialogues des Carmélites (1957), and the Gloria (1959) for soprano, choir and orchestra.
  • Francis Jean Marcel Poulenc (Parijs, 7 januari 1899 – Parijs, 30 januari 1963) was een Franse componist.
  • Francis Jean Marcel Poulenc (Paris, 7 de janeiro de 1899 — Paris, 30 de janeiro de 1963) foi um compositor e pianista francês, membro do grupo Les Six, autor de obras que abarcam a maior parte dos géneros musicais, incluindo canção, música de câmara, oratório, ópera, música para bailado e música orquestral. O crítico Claude Rostand, num artigo do Paris-Presse de Julho de 1950, descreveu Poulenc como "meio monge, meio mau rapaz" ("le moine et le voyou"), uma etiqueta que lhe ficou associada para o resto da vida.
  • Francis Jean Marcel Poulenc (París, 7 de enero de 1899 - París, 30 de enero de 1963) fue un compositor francés y miembro del grupo francés Les Six. Compuso la música en todos los grandes géneros, entre ellos la canción de arte, la música de cámara, oratorio, ópera, música de ballet y la música orquestal. El Crítico Claude Rostand, en julio de 1950, en un artículo del Paris-Presse, describe a Poulenc como "mitad hereje, mitad monje" ("Le moine et le voyou"), una etiqueta que se adjunta a su nombre para el resto de su carrera. Poulenc le dice "mi obra es la yuxtaposición de lo profano con lo sagrado".
  • Francis Jean Marcel Poulenc [fʀɑ̃ˈsis puˈlɛ̃k] (* 7. Januar 1899 in Paris; † 30. Januar 1963 ebenda) war ein französischer Pianist und Komponist.
  • Francis Poulenc ([pu.lɛ̃ːk]) est un compositeur et pianiste français, né le 7 janvier 1899 à Paris où il est mort le 30 janvier 1963.
  • Francis Poulenc (ur. 7 stycznia 1899 w Paryżu, zm. 30 stycznia 1963 tamże) – francuski kompozytor. Jego wszechstronne zainteresowania kompozytorskie zaowocowały wieloma sonatami na różne instrumenty (m.in. Sonate pour violoncelle et piano), cyklami pieśni (Banalités, Chansons villageoises), operami (Les mamelles de Tirèsias, Dialogi karmelitanek), kantatami (Bal maskowy, Postać ludzka), koncertami zarówno na fortepian, jak i klawesyn, baletem (Łanie w Monte Carlo) oraz wieloma innymi utworami orkiestrowymi, jak i wokalnymi. Tworzył także muzykę filmową.
  • Fu membro del Gruppo dei Sei, con Darius Milhaud, Georges Auric, Arthur Honegger, Louis Durey e Germaine Tailleferre.
  • Франси́с Жан Марсе́ль Пуле́нк (фр. Francis Jean Marcel Poulenc; 7 января 1899, Париж — 30 января 1963, Париж) — французский композитор, пианист, критик, виднейший из участников французской «Шестёрки».
  • フランシス・ジャン・マルセル・プーランク(プランク)(Francis Jean Marcel Poulenc [fʁɑ̃sis ʒɑ̃ maʁsɛl pulɛ̃k] 発音例,1899年1月7日-1963年1月30日)は、フランスの作曲家。フランス6人組の一人。声楽、室内音楽、宗教的楽劇、オペラ、バレエ音楽、オーケストラ音楽を含むあらゆる主要な音楽ジャンルの楽曲を作曲している。その作風から、1950年7月のパリのプレス紙において評論家のクロード・ロスタンから「ガキ大将と聖職者が同居している」と評された。
  • 弗朗西斯·让·马塞尔·普朗克(法语:Francis Jean Marcel Poulenc,1899年1月7日-1963年1月30日),又译浦朗克。法国钢琴家、作曲家,六人团成员之一。 1899年1月7日生于巴黎,5岁跟母亲学钢琴,15岁时跟随西班牙钢琴家R·比涅斯学习。在作曲方面,他1924年为俄国佳吉列夫芭蕾舞团作舞剧《母鹿》,一举成名。不过,普朗克除了曾跟法国作曲家凯什兰学过一段时间外,并无深厚功底。但是后来作曲技术日益精湛,创作出各种体裁的大量作品,包括几部相当杰出的歌剧,成为20世纪法国最重要的作曲家之一。其室內樂作品亦為人稱道,他曾為各種樂器創作奏鳴曲,唯於創作薩克斯風奏鳴曲時逝世,未能完成作品。其中較為著名者有單簧管奏鳴曲及長笛奏鳴曲。大型作品包括雙鋼琴協奏曲及《加尔默罗会修女的对话》雖不甚著名,卻是細膩之作。 1963年1月30日在巴黎逝世。
  • Francis Poulenc, né le 7 janvier 1899 à Paris, mort le 30 janvier 1963 à Paris, est un compositeur et pianiste français, membre du groupe des Six. Son père fut l'un des fondateurs des établissements Poulenc Frères, qui devinrent Rhône-Poulenc. Bien qu'il ait suivi quelques cours de composition avec Charles Koechlin, Poulenc est considéré comme un compositeur autodidacte. Après une scolarité au lycée Condorcet, il connaît à dix-huit ans une première réussite avec une Rhapsodie nègre. Avec la Première Guerre mondiale, sa production n'est guère importante. Il compose cependant Le Bestiaire, un cycle de mélodies. Ricardo Viñes lui fait rencontrer notamment Isaac Albéniz, Claude Debussy et Maurice Ravel. Poulenc fait partie, avec Georges Auric, Louis Durey, Arthur Honegger, Darius Milhaud et Germaine Tailleferre du groupe informel de musiciens que le critique Henri Collet surnommera en 1920 le Groupe des Six, en référence au Groupe des Cinq russe (Moussorgski, Cui, Balakirev, Borodine, Rimski-Korsakov). Leur esthétique commune, influencée par Satie et Cocteau, est une réaction contre le romantisme et le wagnérisme, et aussi, dans une certaine mesure, contre le courant impressionniste. Le Groupe des Six a créé seulement deux oeuvres collectives : un recueil pour le piano Album des Six, et un ballet, Les Mariés de la Tour Eiffel. En 1926, Francis Poulenc rencontre le baryton Pierre Bernac, pour lequel il eut un attachement affectif, et compose pour lui un grand nombre de mélodies. Il l'accompagne au piano, à partir de 1935 (et jusqu'à sa mort en 1963), dans des récitals de musique française donnés autour du monde. Pierre Bernac est considéré comme la muse de Poulenc pour la mise au jour de nombre de mélodies de Poulenc. En 1928, le compositeur écrit Le Concert champêtre, oeuvre pour clavecin et orchestre destinée à la grande claveciniste Wanda Landowska et dédié à son compagnon, le peintre Richard Chanelaire. Il créa son Concerto pour deux pianos en 1932 avec Jacques Février, fidèle interprète de ses oeuvres. En 1935, de passage à Rocamadour et consécutivement à la mort accidentelle de son ami, le compositeur et critique Pierre-Octave Ferroud, il vit un profond retour à la foi catholique de son enfance et se tourne vers des compositions d'inspiration religieuse. Après cet événement ses oeuvres pour piano se font beaucoup plus rares et sont empreintes d'une profonde mélancolie. En 1936 il compose ses Litanies à la Vierge noire de Rocamadour, pour choeur de femmes et orgue (qu'il orchestrera ultérieurement), suivi en 1937 de la messe en sol majeur pour choeur mixte a cappella, d'un Stabat Mater (1950) et d'un Gloria (1959). Le compositeur écrira aussi son fameux Les Dialogues des Carmélites en 1957. Ces deux dernières compositions (simultanées) sont la Sonate pour hautbois et piano créée par Pierre Pierlot et Jacques Février et la Sonate pour clarinette et piano créée par Benny Goodman et Leonard Bernstein. Le critique Claude Rostand, pour souligner la coexistence ou l'alternance chez Poulenc d'une grande gravité et de la foi catholique avec l'insouciance et la fantaisie, a forgé la formule célèbre « moine ou voyou ». Ainsi, à propos de son Gloria, qui provoqua quelques remous, le compositeur lui-même déclara : « J’ai pensé, simplement, en l’écrivant à ces fresques de Gozzoli (Benozzo Gozzoli) où les anges tirent la langue, et aussi à ces graves bénédictins que j’ai vus un jour jouer au football Il a laissé plusieurs enregistrements comme pianiste soliste ou accompagnateur. On dispose aussi d'enregistrements parfois supervisés par lui et interprétés par des artistes qu'il privilégiait de son vivant, comme le baryton Pierre Bernac, la soprano Denise Duval ou le chef d'orchestre Georges Prêtre. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
  • PSEUDONYME DE FRANCIS POULENC
sameAs
prov:wasDerivedFrom
dbpprop:deathPlace
schema:birthDate
prov:wasAttributedTo
P100 died in
prov:wasGeneratedBy
schema:deathDate
dbpprop:birthPlace
P98 was born
foaf:name
  • Francis Poulenc
  • Kangourou Makoko
foaf:depiction
  • External Image
Identifier
  • 155896
  • 220150
foaf:gender
  • male
dc:identifier
  • 20081528
  • 13898628
foaf:firstName
  • Francis
P131 is identified by
  • Poulenc, Francis (1899-1963)
P3 has note
  • Francis Poulenc, né le 7 janvier 1899 à Paris, mort le 30 janvier 1963 à Paris, est un compositeur et pianiste français, membre du groupe des Six. Son père fut l'un des fondateurs des établissements Poulenc Frères, qui devinrent Rhône-Poulenc. Bien qu'il ait suivi quelques cours de composition avec Charles Koechlin, Poulenc est considéré comme un compositeur autodidacte. Après une scolarité au lycée Condorcet, il connaît à dix-huit ans une première réussite avec une Rhapsodie nègre. Avec la Première Guerre mondiale, sa production n'est guère importante. Il compose cependant Le Bestiaire, un cycle de mélodies. Ricardo Viñes lui fait rencontrer notamment Isaac Albéniz, Claude Debussy et Maurice Ravel. Poulenc fait partie, avec Georges Auric, Louis Durey, Arthur Honegger, Darius Milhaud et Germaine Tailleferre du groupe informel de musiciens que le critique Henri Collet surnommera en 1920 le Groupe des Six, en référence au Groupe des Cinq russe (Moussorgski, Cui, Balakirev, Borodine, Rimski-Korsakov). Leur esthétique commune, influencée par Satie et Cocteau, est une réaction contre le romantisme et le wagnérisme, et aussi, dans une certaine mesure, contre le courant impressionniste. Le Groupe des Six a créé seulement deux oeuvres collectives : un recueil pour le piano Album des Six, et un ballet, Les Mariés de la Tour Eiffel. En 1926, Francis Poulenc rencontre le baryton Pierre Bernac, pour lequel il eut un attachement affectif, et compose pour lui un grand nombre de mélodies. Il l'accompagne au piano, à partir de 1935 (et jusqu'à sa mort en 1963), dans des récitals de musique française donnés autour du monde. Pierre Bernac est considéré comme la muse de Poulenc pour la mise au jour de nombre de mélodies de Poulenc. En 1928, le compositeur écrit Le Concert champêtre, oeuvre pour clavecin et orchestre destinée à la grande claveciniste Wanda Landowska et dédié à son compagnon, le peintre Richard Chanelaire. Il créa son Concerto pour deux pianos en 1932 avec Jacques Février, fidèle interprète de ses oeuvres. En 1935, de passage à Rocamadour et consécutivement à la mort accidentelle de son ami, le compositeur et critique Pierre-Octave Ferroud, il vit un profond retour à la foi catholique de son enfance et se tourne vers des compositions d'inspiration religieuse. Après cet événement ses oeuvres pour piano se font beaucoup plus rares et sont empreintes d'une profonde mélancolie. En 1936 il compose ses Litanies à la Vierge noire de Rocamadour, pour choeur de femmes et orgue (qu'il orchestrera ultérieurement), suivi en 1937 de la messe en sol majeur pour choeur mixte a cappella, d'un Stabat Mater (1950) et d'un Gloria (1959). Le compositeur écrira aussi son fameux Les Dialogues des Carmélites en 1957. Ces deux dernières compositions (simultanées) sont la Sonate pour hautbois et piano créée par Pierre Pierlot et Jacques Février et la Sonate pour clarinette et piano créée par Benny Goodman et Leonard Bernstein. Le critique Claude Rostand, pour souligner la coexistence ou l'alternance chez Poulenc d'une grande gravité et de la foi catholique avec l'insouciance et la fantaisie, a forgé la formule célèbre « moine ou voyou ». Ainsi, à propos de son Gloria, qui provoqua quelques remous, le compositeur lui-même déclara : « J’ai pensé, simplement, en l’écrivant à ces fresques de Gozzoli (Benozzo Gozzoli) où les anges tirent la langue, et aussi à ces graves bénédictins que j’ai vus un jour jouer au football Il a laissé plusieurs enregistrements comme pianiste soliste ou accompagnateur. On dispose aussi d'enregistrements parfois supervisés par lui et interprétés par des artistes qu'il privilégiait de son vivant, comme le baryton Pierre Bernac, la soprano Denise Duval ou le chef d'orchestre Georges Prêtre. Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.
  • PSEUDONYME DE FRANCIS POULENC
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:surname
  • Poulenc
is P14 carried out by of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Apr 05 2017


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3217 as of Apr 5 2017, on Linux (x86_64-unknown-linux-gnu), Single-Server Edition (62 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2019 OpenLink Software