This HTML5 document contains 43 embedded RDF statements represented using HTML+Microdata notation.

The embedded RDF content will be recognized by any processor of HTML5 Microdata.

PrefixNamespace IRI
n18http://sws.geonames.org/2986495/
dcthttp://purl.org/dc/terms/
n16http://data.doremus.org/artist/0f86e87b-5784-3512-a778-83d372412eb5/
n19http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/
foafhttp://xmlns.com/foaf/0.1/
dchttp://purl.org/dc/elements/1.1/
schemahttp://schema.org/
rdfshttp://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#
n22http://sws.geonames.org/2988507/
n20http://data.doremus.org/organization/
n21http://isni.org/isni/
n2http://data.doremus.org/artist/
n14http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb13900844z.
ecrmhttp://erlangen-crm.org/current/
rdfhttp://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#
owlhttp://www.w3.org/2002/07/owl#
n11http://en.wikipedia.org/wiki/
provhttp://www.w3.org/ns/prov#
dbpprophttp://dbpedia.org/property/
xsdhhttp://www.w3.org/2001/XMLSchema#
dbpediahttp://dbpedia.org/resource/
n7http://data.doremus.org/activity/
n13http://commons.wikimedia.org/wiki/Special:FilePath/Vierne_1910.
Subject Item
n2:0f86e87b-5784-3512-a778-83d372412eb5
rdf:type
prov:Entity ecrm:E21_Person
rdfs:label
Louis Vierne
rdfs:comment
Louis Vierne (Poitiers, 8 de octubre de 1870 – París, 2 de junio de 1937) fue un organista y compositor francés. Debido a cataratas congénitas, sufrió de una ceguera casi total desde su nacimiento. Una vez que su familia se estableció en París, en 1877, comenzó sus estudios de música en la Institution des Jeunes Aveugles, licenciándose con calificaciones extraordinariamente altas. Más tarde prosiguió sus estudios con César Franck, Charles-Marie Widor, Alexandre Guilmant y Eugene Gigout. Vierne perpetuó la tradición del órgano francés. Fue organista en Saint Sulpice y en 1900, animado por Widor, se presentó al concurso por la plaza de organista titular en la Catedral de Notre Dame, en París, junto a centenares de candidatos. Ganó la plaza y la mantuvo desde 1900 hasta su muerte, acontecida Louis Vierne (ur. 8 października 1870 w Poitiers, zm. 2 czerwca 1937 w Paryżu) – francuski organista i kompozytor. 25بك هذه المقالة تحتاج للمزيد من الوصلات للمقالات الأخرى للمساعدة في ترابط مقالات الموسوعة. فضلًا ساعد في تحسين هذه المقالة بإضافة وصلات إلى المقالات المتعلقة بها الموجودة في النص الحالي. (أغسطس 2016)25بك هذه مقالة غير مراجعة. ينبغي أن يزال هذا القالب بعد أن يراجعها محرر ما عدا الذي أنشأها؛ إذا لزم الأمر فيجب أن توسم المقالة بقوالب الصيانة المناسبة. (يوليو 2008) 25بك المحتوى هنا ينقصه الاستشهاد بمصادر. يرجى إيراد مصادر موثوق بها. أي معلومات غير موثقة يمكن التشكيك بها وإزالتها. (مارس 2016) Louis Victor Jules Vierne (* 8. Oktober 1870 in Poitiers; † 2. Juni 1937 in Paris) war ein französischer Organist und Komponist. Луи́ Викто́р Жюль Вьерн (фр. Louis Victor Jules Vierne; 8 октября 1870, Пуатье — 2 июня 1937, Париж) — французский органист и композитор. Louis Victor Jules Vierne (8 October 1870 – 2 June 1937) was a French organist and composer. ルイ・ヴィクトル・ジュール・ヴィエルヌ(Louis Victor Jules Vierne, 1870年10月8日 ポワティエ – 1937年6月2日 パリ)はフランスの著名なオルガニスト・作曲家・音楽教師。 路易·维克多·儒勒·维尔纳(法语:Louis Victor Jules Vierne,1870年10月8日-1937年6月2日),法國作曲家,管风琴家。 Louis Victor Jules Vierne (Poitiers, 8 oktober 1870 - Parijs, 2 juni 1937) was een Franse organist, componist en orgelpedagoog. Louis Victor Jules Vierne, né à Poitiers le 8 octobre 1870 et mort à Paris le 2 juin 1937, est un compositeur et organiste français. Louis Victor Jules Vierne, né à Poitiers le 8 octobre 1870 et mort à Paris le 2 juin 1937, est un compositeur et organiste français. Il naît à Poitiers le 8 octobre 1870, son père est journaliste de tendance bonapartiste. Atteint d'une cataracte congénitale, il est opéré à l'âge de 6 ans et recouvre un peu de vision, ce qui est toutefois insuffisant pour suivre des études dans les conditions ordinaires. Il rentre donc à l'Institut national des jeunes aveugles. César Franck le remarque lors d'un examen de piano en 1884 et l'incite à suivre les cours au Conservatoire de Paris, dans lequel il rentre en 1890. César Franck meurt peu après et Vierne a donc comme professeur Charles-Marie Widor, duquel il devient suppléant. Il sera ensuite suppléant d'Alexandre Guilmant. En 1899, il épouse Arlette Taskin, fille d'un chanteur de l'Opéra-Comique. Ils auront 3 enfants et se sépareront en 1909, en raison de l'infidélité d'Arlette, qui le trompera avec Charles Mutin, un facteur d'orgues réputé alors. En 1900, un concours est organisé pour attribuer la place de titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris. Louis Vierne le remporte devant 50 autres candidats, avec les félicitations du jury. Il sera à ce poste jusqu'à sa mort en 1937. En 1911, à la mort de Guilmant, Louis Vierne veut reprendre sa classe d'orgue au Conservatoire de Paris, mais il se heurte à une opposition, suite à une dispute entre Widor et Gabriel Fauré, alors directeur du Conservatoire. Il prend donc en 1912 une classe d'orgue à la Schola Cantorum, établissement créé par son ami Vincent d'Indy. En 1916, il part quelques temps en Suisse pour soigner un glaucome. Revenu à Paris en 1920, il fait ensuite des tournées dans toute l'Europe et aux Etats-Unis (1927). En 1932, il inaugure avec Widor le nouvel orgue de Notre-Dame, restauré à sa demande. Une grande tragédie de son existence est la disparition de ses deux fils, André, mort de la tuberculose en 1913 à l'âge de 10 ans, et Jacques, mort au combat en 1917. Il meurt le 2 juin 1937, âgé de 67 ans, aux claviers de son orgue lors de son 1750e concert à Notre-Dame de Paris d'une embolie cardiaque, juste après avoir interprété sa Stèle pour un Enfant Défunt. Parmi ses élèves, on compte plusieurs grands organistes : Alphonse Schmitt, Augustin Barié, Lili Boulanger (1ère femme à gagner le Prix de Rome), André Fleury, Maurice Duruflé, Adrien Rougier....
owl:sameAs
dbpedia:Louis_Vierne n19:cb13900844z n21:0000000114380209
prov:wasDerivedFrom
n14:intermarc
dbpprop:deathPlace
dbpedia:Paris
schema:birthDate
1870-01-01 1870-10-08
prov:wasAttributedTo
n20:DOREMUS
ecrm:P100i_died_in
n16:death
prov:wasGeneratedBy
n7:1e30a3ea-1385-346a-91b1-f910c8831f08
schema:deathDate
1937-01-01 1937-06-02
dbpprop:birthPlace
dbpedia:Poitiers
ecrm:P98i_was_born
n16:birth
foaf:name
Louis-Victor-Jules Vierne Louis Vierne
foaf:depiction
n13:JPG
dct:identifier
201291
foaf:gender
male
dc:identifier
20112454 13900844
foaf:firstName
Louis-Victor-Jules Louis
ecrm:P131_is_identified_by
Vierne, Louis (1870-1937)
ecrm:P3_has_note
Louis Victor Jules Vierne, né à Poitiers le 8 octobre 1870 et mort à Paris le 2 juin 1937, est un compositeur et organiste français. Il naît à Poitiers le 8 octobre 1870, son père est journaliste de tendance bonapartiste. Atteint d'une cataracte congénitale, il est opéré à l'âge de 6 ans et recouvre un peu de vision, ce qui est toutefois insuffisant pour suivre des études dans les conditions ordinaires. Il rentre donc à l'Institut national des jeunes aveugles. César Franck le remarque lors d'un examen de piano en 1884 et l'incite à suivre les cours au Conservatoire de Paris, dans lequel il rentre en 1890. César Franck meurt peu après et Vierne a donc comme professeur Charles-Marie Widor, duquel il devient suppléant. Il sera ensuite suppléant d'Alexandre Guilmant. En 1899, il épouse Arlette Taskin, fille d'un chanteur de l'Opéra-Comique. Ils auront 3 enfants et se sépareront en 1909, en raison de l'infidélité d'Arlette, qui le trompera avec Charles Mutin, un facteur d'orgues réputé alors. En 1900, un concours est organisé pour attribuer la place de titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris. Louis Vierne le remporte devant 50 autres candidats, avec les félicitations du jury. Il sera à ce poste jusqu'à sa mort en 1937. En 1911, à la mort de Guilmant, Louis Vierne veut reprendre sa classe d'orgue au Conservatoire de Paris, mais il se heurte à une opposition, suite à une dispute entre Widor et Gabriel Fauré, alors directeur du Conservatoire. Il prend donc en 1912 une classe d'orgue à la Schola Cantorum, établissement créé par son ami Vincent d'Indy. En 1916, il part quelques temps en Suisse pour soigner un glaucome. Revenu à Paris en 1920, il fait ensuite des tournées dans toute l'Europe et aux Etats-Unis (1927). En 1932, il inaugure avec Widor le nouvel orgue de Notre-Dame, restauré à sa demande. Une grande tragédie de son existence est la disparition de ses deux fils, André, mort de la tuberculose en 1913 à l'âge de 10 ans, et Jacques, mort au combat en 1917. Il meurt le 2 juin 1937, âgé de 67 ans, aux claviers de son orgue lors de son 1750e concert à Notre-Dame de Paris d'une embolie cardiaque, juste après avoir interprété sa Stèle pour un Enfant Défunt. Parmi ses élèves, on compte plusieurs grands organistes : Alphonse Schmitt, Augustin Barié, Lili Boulanger (1ère femme à gagner le Prix de Rome), André Fleury, Maurice Duruflé, Adrien Rougier....
schema:birthPlace
n18:
foaf:isPrimaryTopicOf
n11:Louis_Vierne
schema:deathPlace
n22:
foaf:surname
Vierne