About: Erich Wolfgang Korngold   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : ecrm:E21_Person, within Data Space : data.doremus.org associated with source document(s)

Erich Wolfgang Korngold (May 29, 1897 – November 29, 1957) was an Austrian composer born in Moravia, Austria-Hungary (present-day Czech Republic) and naturalized in the United States in 1943. While his late Romantic compositional style was considered well out of vogue at the time he died, his music has more recently undergone a reevaluation and a gradual reawakening of interest.

AttributesValues
type
label
  • Erich Wolfgang Korngold
  • Erich Korngold
  • Erich Wolfgang Korngold Ainsi Que De Son Pere Julius Korngold
comment
  • Erich Wolfgang Korngold (29. Mai 1897 in Brünn – 29. November 1957 in Los Angeles) war ein Komponist, Dirigent und Pianist. Als Komponist erlangte er großen Ruhm durch die Oper Die tote Stadt aus dem Jahre 1920 und sah sich als Vertreter der modernen Klassik. Korngold war jüdischer Herkunft. Es gelang ihm, 1934 in die Vereinigten Staaten zu emigrieren. Dort erhielt er für die Filme Ein rastloses Leben (orig. Anthony Adverse) und seine bekannteste Filmmusik Robin Hood, König der Vagabunden zwei Oscars.
  • Erich Wolfgang Korngold (Brno (Moravië), 29 mei 1897 - Hollywood, 29 november 1957) was een Amerikaans componist van Oostenrijkse afkomst. Hij genoot vooral aanzien in Hollywood als filmcomponist. Onder zijn orkestrale werken en opera’s bevinden zich enkele grootse werken.
  • Erich Wolfgang Korngold (Brno, 29 de maio de 1897 — Hollywood, 29 de novembro de 1957) foi um compositor austríaco naturalizado norte-americano. Era filho do crítico musical Julius Korngold. Em sua infância, já demonstrava possuir grande talento para a composição, tendo sido elogiado por Gustav Mahler. Posteriormente, recebeu lições de Zemlinsky. Com apenas treze anos compôs música para o balé "Der Schneemann". Seguiram-se as óperas "Violanta" (1916) e "Die tote Stadt" (1920), que alcançaram imenso sucesso.
  • Erich Wolfgang Korngold (Brno, Imperio austrohúngaro -actual República Checa-, 29 de mayo de 1897 - Los Ángeles, EE. UU., 29 de noviembre de 1957).
  • Erich Wolfgang Korngold (May 29, 1897 – November 29, 1957) was an Austrian composer born in Moravia, Austria-Hungary (present-day Czech Republic) and naturalized in the United States in 1943. While his late Romantic compositional style was considered well out of vogue at the time he died, his music has more recently undergone a reevaluation and a gradual reawakening of interest.
  • Erich Wolfgang Korngold (ur. 29 maja 1897 w Brnie, zm. 29 listopada 1957 w Hollywood) – austriacki kompozytor, dyrygent i pianista. Urodził się w rodzinie pochodzącego z Galicji krytyka muzycznego Juliusa. Od najwcześniejszych lat wykazywał wyjątkowy talent muzyczny. Wcześnie zajął się kompozycją i jeszcze przed wybuchem I wojny światowej jego utwory były wykonywane w Wiedniu. Był kierownikiem orkiestry wojskowej, zaś w latach 1919-1922 dyrygentem Opery Kameralnej w Hamburgu. Następnie związany był z Akademią Wiedeńską. W latach 30. XX wieku znalazł się w Hollywood. Debiutował jako aranżer i orkiestrator w filmie Sen nocy letniej Maxa Reinhardta (1934). Jako kompozytor pracował dla Paramountu i MGM. Największą sławę przyniosły mu partytury do wielkich widowisk przełomu lat 30. i 40. - Anth
  • Erich Wolfgang Korngold, né à Brno (Autriche-Hongrie) le 29 mai 1897 et mort à Hollywood le 29 novembre 1957, est un compositeur autrichien, naturalisé américain en 1943. Korngold est le dernier souffle du romantisme viennois. Ses œuvres sont jouées devant la haute société alors qu'il n'a pas douze ans et la critique enthousiaste d'alors voyait en lui un nouveau Mozart. Son élan s'interrompt brusquement après la réussite de son opéra Die Tote Stadt (La Ville morte) en 1920, sommet de sa carrière. Plus tard, fuyant le nazisme, son succès se poursuit à Hollywood, aux critères esthétiques tout différents, où il compose une douzaine de musique de films (Les Aventures de Robin des Bois, Capitaine Blood, Anthony Adverse…), dont le style symphonique est toujours imité. Ces partitions ont donné au
  • È stato un compositore tardoromantico e autore di colonne sonore.
  • Э́рих Во́льфганг Ко́рнгольд (нем. Erich Wolfgang Korngold; 29 мая 1897, Брно ― 29 ноября 1957, Лос-Анджелес) ― австрийский композитор.
  • エーリヒ・ヴォルフガング・コルンゴルト(Erich Wolfgang Korngold, 1897年5月29日 - 1957年11月29日)はオーストリアとアメリカ合衆国で活躍した作曲家。ユダヤ系。
  • 埃里希·沃尔夫冈·科恩戈尔德(德语:Erich Wolfgang Korngold,1897年5月29日-1957年11月29日),犹太血统的美籍奥地利作曲家。 科恩戈尔德1897年生于奥匈帝国的布爾諾(现在属于捷克),其父是音乐评论家,4岁时随父搬到维也纳,在那里跟随有成就的音乐家学习音乐。1906年经马勒介绍从策姆林斯基学习,17岁时就写出两部歌剧。1920年他因谱写歌剧《死城》一举成名。1934年流亡美国,为好莱坞写作大量电影配乐。他为影片《侠盗罗宾汉》谱写的配乐被列入《AFI百年百大电影配乐》。 其作品为后浪漫主义风格,气魄宏大,旋律优美,配器生动,唯风格略嫌保守。后世的电影音乐作曲家约翰·威廉斯深受其影响。
  • Erich Wolfgang Korngold est un compositeur autrichien (naturalisé américain en 1943), né à Brno (Autriche-Hongrie) le 29 mai 1897 et mort à Hollywood le 29 novembre 1957 Fils du critique musical Julius Korngold, élève de Robert Fuchs, Alexander von Zemlinsky et Hermann Grädener à Vienne, enfant prodige, il compose à l'âge de 12 ans un trio avec piano et un ballet en deux actes Der Schneemann qui est orchestré par son professeur Zemlinsky et créée à l'Opéra de Vienne (1910). Sa Sinfonietta est jouée par Felix Weingartner et l'Orchestre philharmonique de Vienne en 1913. Le triomphe remporté en 1920 à Hambourg où il était devenu chef d'orchestre, par son opéra La Ville morte (Die tote Stadt), ouvrage repris dans de nombreux théâtres lyriques du monde entier, marque le sommet de sa carrière. En 1929, il aborde une collaboration fructueuse avec le célèbre metteur en scène Max Reinhardt. En 1934, il se rend à Hollywood pour arranger la musique de Mendelssohn pour le film de Reinhardt Le Songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream), puis revient de façon intermittente en Europe où il enseigne à l'Académie de musique de Vienne (1930-34), avant de s'installer à Hollywood (de confession juive, il doit fuir le nazisme) où il compose de la musique de film pour la firme Warner Brothers. Il dirige des opérettes à New York en 1942 et 1944, adopte la nationalité américaine en 1943, et partage son temps après 1945 entre l'Europe et les États-Unis. Il est surtout connu pour son opéra La Ville morte (1920) adapté du roman symbolique Bruges-la-Morte de Rodenbach, son Concerto pour violon et ses partitions de musique de films avec Errol Flynn : Les Aventures de Robin des Bois, La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre ou L'Aigle des mers. La musique de Korngold représente le dernier souffle de l'esprit romantique viennois, elle convient merveilleusement au style mélodique, rythmique et harmonique de la modernité du XXe siècle naissant. Mais après les premiers élans enthousiastes, son étoile s'est évanouie et ses ouvrages ont quitté le répertoire ; paradoxalement, ses partitions cinématographiques, sous forme de suites d'orchestres, ont suscité un regain d'intérêt longtemps après sa mort, particulièrement en disque et dans une jeunesse musicale américaine dépourvue de préjugés, qui a trouvé dans la musique de Korngold, l'étoffe de ses propres rêves. Korngold est un modèle avoué pour des compositeurs de musiques de films (à partir des années 1960) tels John Williams, Jerry Goldsmith ou Patrick Doyle, adeptes comme lui des grandes partitions symphoniques. 1935 : Le Songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream) de William Dieterle et Max Reinhardt 1936 : Rose of the Rancho 1936 : Give Us This Night 1936 : Hearts Divided de Frank Borzage 1936 : The Green Pastures de William Keighley 1936 : Anthony Adverse, marchand d'esclaves (Anthony Adverse) de Mervyn LeRoy 1937 : Le Prince et le Pauvre (The Prince and the Pauper) de William Keighley 1937 : Another Dawn de William Dieterle 1938 : Les Aventures de Robin des Bois (The Adventures of Robin Hood) de Michael Curtiz 1939 : Juarez de William Dieterle 1939 : La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre (The Private Lives of Elizabeth and Essex) de Michael Curtiz 1940 : L'Aigle des mers (The Sea Hawk) de Michael Curtiz 1941 : Le Vaisseau fantôme (The Sea Wolf) de Michael Curtiz 1942 : Crimes sans châtiment (Kings Row) de Sam Wood 1943 : Tessa, la nymphe au choeur fidèle (The Constant Nymph) d'Edmund Goulding 1944 : Between Two Worlds d'Edward A. Blatt 1946 : La Vie passionnée des soeurs Brontë (Devotion) de Curtis Bernhardt 1946 : Of Human Bondage d'Edmund Goulding 1946 : Jalousie (Déception) d'Irving Rapper 1947 : Escape Me Never de Peter Godfrey 1955 : Magic Fire
  • PAUL SCHOTT : PSEUDONYME DE ERICH WOLFGANG KORNGOLD AINSI QUE DE SON PERE JULIUS KORNGOLD
sameAs
prov:wasDerivedFrom
dbpprop:deathPlace
schema:birthDate
prov:wasAttributedTo
P100 died in
prov:wasGeneratedBy
schema:deathDate
dbpprop:birthPlace
P98 was born
foaf:name
  • Erich Wolfgang Korngold
  • Erich Korngold
  • Erich Wolfgang Korngold Ainsi Que De Son Pere Julius Korngold
  • Korngold Erich Wolfgang
foaf:depiction
  • External Image
foaf:gender
  • male
dc:identifier
  • 20111351
  • 2077961
  • 104108
  • 13896112
foaf:firstName
  • Erich
  • Erich Wolfgang
P131 is identified by
  • Korngold, Erich Wolfgang (1897-1957)
P3 has note
  • Erich Wolfgang Korngold est un compositeur autrichien (naturalisé américain en 1943), né à Brno (Autriche-Hongrie) le 29 mai 1897 et mort à Hollywood le 29 novembre 1957 Fils du critique musical Julius Korngold, élève de Robert Fuchs, Alexander von Zemlinsky et Hermann Grädener à Vienne, enfant prodige, il compose à l'âge de 12 ans un trio avec piano et un ballet en deux actes Der Schneemann qui est orchestré par son professeur Zemlinsky et créée à l'Opéra de Vienne (1910). Sa Sinfonietta est jouée par Felix Weingartner et l'Orchestre philharmonique de Vienne en 1913. Le triomphe remporté en 1920 à Hambourg où il était devenu chef d'orchestre, par son opéra La Ville morte (Die tote Stadt), ouvrage repris dans de nombreux théâtres lyriques du monde entier, marque le sommet de sa carrière. En 1929, il aborde une collaboration fructueuse avec le célèbre metteur en scène Max Reinhardt. En 1934, il se rend à Hollywood pour arranger la musique de Mendelssohn pour le film de Reinhardt Le Songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream), puis revient de façon intermittente en Europe où il enseigne à l'Académie de musique de Vienne (1930-34), avant de s'installer à Hollywood (de confession juive, il doit fuir le nazisme) où il compose de la musique de film pour la firme Warner Brothers. Il dirige des opérettes à New York en 1942 et 1944, adopte la nationalité américaine en 1943, et partage son temps après 1945 entre l'Europe et les États-Unis. Il est surtout connu pour son opéra La Ville morte (1920) adapté du roman symbolique Bruges-la-Morte de Rodenbach, son Concerto pour violon et ses partitions de musique de films avec Errol Flynn : Les Aventures de Robin des Bois, La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre ou L'Aigle des mers. La musique de Korngold représente le dernier souffle de l'esprit romantique viennois, elle convient merveilleusement au style mélodique, rythmique et harmonique de la modernité du XXe siècle naissant. Mais après les premiers élans enthousiastes, son étoile s'est évanouie et ses ouvrages ont quitté le répertoire ; paradoxalement, ses partitions cinématographiques, sous forme de suites d'orchestres, ont suscité un regain d'intérêt longtemps après sa mort, particulièrement en disque et dans une jeunesse musicale américaine dépourvue de préjugés, qui a trouvé dans la musique de Korngold, l'étoffe de ses propres rêves. Korngold est un modèle avoué pour des compositeurs de musiques de films (à partir des années 1960) tels John Williams, Jerry Goldsmith ou Patrick Doyle, adeptes comme lui des grandes partitions symphoniques. 1935 : Le Songe d'une nuit d'été (A Midsummer Night's Dream) de William Dieterle et Max Reinhardt 1936 : Rose of the Rancho 1936 : Give Us This Night 1936 : Hearts Divided de Frank Borzage 1936 : The Green Pastures de William Keighley 1936 : Anthony Adverse, marchand d'esclaves (Anthony Adverse) de Mervyn LeRoy 1937 : Le Prince et le Pauvre (The Prince and the Pauper) de William Keighley 1937 : Another Dawn de William Dieterle 1938 : Les Aventures de Robin des Bois (The Adventures of Robin Hood) de Michael Curtiz 1939 : Juarez de William Dieterle 1939 : La Vie privée d'Élisabeth d'Angleterre (The Private Lives of Elizabeth and Essex) de Michael Curtiz 1940 : L'Aigle des mers (The Sea Hawk) de Michael Curtiz 1941 : Le Vaisseau fantôme (The Sea Wolf) de Michael Curtiz 1942 : Crimes sans châtiment (Kings Row) de Sam Wood 1943 : Tessa, la nymphe au choeur fidèle (The Constant Nymph) d'Edmund Goulding 1944 : Between Two Worlds d'Edward A. Blatt 1946 : La Vie passionnée des soeurs Brontë (Devotion) de Curtis Bernhardt 1946 : Of Human Bondage d'Edmund Goulding 1946 : Jalousie (Déception) d'Irving Rapper 1947 : Escape Me Never de Peter Godfrey 1955 : Magic Fire
  • PAUL SCHOTT : PSEUDONYME DE ERICH WOLFGANG KORNGOLD AINSI QUE DE SON PERE JULIUS KORNGOLD
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:surname
  • Korngold
is P14 carried out by of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Apr 05 2017


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3217 as of Apr 5 2017, on Linux (x86_64-unknown-linux-gnu), Single-Server Edition (62 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2018 OpenLink Software