About: Martin Matalon   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : ecrm:E21_Person, within Data Space : data.doremus.org associated with source document(s)

Martin Matalon (born Buenos Aires in 1958) is an Argentine composer and musician, and recipient of the 2005 Grand Prix des Lycéens and 2001 Prix de L'Institut de France Académie des Beaux Arts. He was a student of music during his early life, attending both Boston Conservatory of Music and the Juilliard School of Music.

AttributesValues
type
label
  • Martin Matalon
comment
  • Martin Matalon (Buenos Aires, 1958), es un compositor argentino.
  • Martin Matalon (born Buenos Aires in 1958) is an Argentine composer and musician, and recipient of the 2005 Grand Prix des Lycéens and 2001 Prix de L'Institut de France Académie des Beaux Arts. He was a student of music during his early life, attending both Boston Conservatory of Music and the Juilliard School of Music.
  • Martin Matalon, né le 17 octobre 1958 à Buenos Aires, est un compositeur argentin, installé à Paris depuis 1993. Il est professeur de composition au Conservatoire à rayonnement régional d'Aubervilliers-La Courneuve.
  • Martín Matalon (Buenos Aires, 17 oktober 1958) is een Argentijns componist, muziekpedagoog, dirigent en slagwerker.
  • Мартин Маталон (исп. Martin Matalon, 1958, Буэнос-Айрес) — аргентинский композитор и дирижёр.
  • Buenos-Aires 17 octobre 1958 Après des études à la Juilliard School de New York, Martin Matalon fonde en 1989 l'ensemble de musique contemporaine Music mobile qu'il dirige jusqu'en 1996. Installé à Paris en 1993, il se plonge dans l'univers cinématographique auquel il va offrir quelques-unes de ses plus belles pages musicales : il écrit pour l'Ircam une partition pour la version restaurée de Metropolis de Fritz Lang, puis compose trois oeuvres pour les films de Luis Buñuel, Las Siete vidas de un gato (1996, pour Un chien andalou); Le Scorpion (2001, pour L'Âge d'or) et Traces II (la cabra) (2005, pour Les Hurdes terre sans pain). Son catalogue comprend également de nombreuses oeuvres de musique de chambre, telles que Formas de Arena pour Flûte, alto et harpe ou Lineas de agua, pour Octuor de violoncelles, ainsi que la série des Trames (initiée en 1997), oeuvres à la lisière de l'écriture soliste du concerto et de la musique de chambre, et celle des Traces (initiée en 2004) qui constitue pour le compositeur une sorte de "journal intime compositionnel". Titulaire de nombreux prix, Martin Matalon a été en résidence à l'Arsenal de Metz en 2003-04. Il a composé notamment pour l'Orchestre de Paris, l'Orchestre National de France, court-Circuit, l'Ensemble intercontemporain, les Percussions de Strasbourg, Bit 20 ou encore musikFabrik. http://www.martinmatalon.com
sameAs
prov:wasDerivedFrom
schema:birthDate
prov:wasAttributedTo
prov:wasGeneratedBy
dbpprop:birthPlace
P98 was born
foaf:name
  • Martin Matalon
Identifier
  • 260616
foaf:gender
  • male
dc:identifier
  • 13174039
  • 20100399
foaf:firstName
  • Martin
P131 is identified by
  • Matalon, Martin (1958)
P3 has note
  • Buenos-Aires 17 octobre 1958 Après des études à la Juilliard School de New York, Martin Matalon fonde en 1989 l'ensemble de musique contemporaine Music mobile qu'il dirige jusqu'en 1996. Installé à Paris en 1993, il se plonge dans l'univers cinématographique auquel il va offrir quelques-unes de ses plus belles pages musicales : il écrit pour l'Ircam une partition pour la version restaurée de Metropolis de Fritz Lang, puis compose trois oeuvres pour les films de Luis Buñuel, Las Siete vidas de un gato (1996, pour Un chien andalou); Le Scorpion (2001, pour L'Âge d'or) et Traces II (la cabra) (2005, pour Les Hurdes terre sans pain). Son catalogue comprend également de nombreuses oeuvres de musique de chambre, telles que Formas de Arena pour Flûte, alto et harpe ou Lineas de agua, pour Octuor de violoncelles, ainsi que la série des Trames (initiée en 1997), oeuvres à la lisière de l'écriture soliste du concerto et de la musique de chambre, et celle des Traces (initiée en 2004) qui constitue pour le compositeur une sorte de "journal intime compositionnel". Titulaire de nombreux prix, Martin Matalon a été en résidence à l'Arsenal de Metz en 2003-04. Il a composé notamment pour l'Orchestre de Paris, l'Orchestre National de France, court-Circuit, l'Ensemble intercontemporain, les Percussions de Strasbourg, Bit 20 ou encore musikFabrik. http://www.martinmatalon.com
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:surname
  • Matalon
is P14 carried out by of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Apr 05 2017


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3217 as of Apr 5 2017, on Linux (x86_64-unknown-linux-gnu), Single-Server Edition (62 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2018 OpenLink Software