About: Steve Reich   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : ecrm:E21_Person, within Data Space : data.doremus.org associated with source document(s)

Stephen Michael Reich (/ˈraɪʃ/; born October 3, 1936) is an American composer who, along with La Monte Young, Terry Riley, and Philip Glass, pioneered minimal music in the mid to late 1960s. Reich's style of composition influenced many composers and groups. His innovations include using tape loops to create phasing patterns (for example, his early compositions It's Gonna Rain and Come Out), and the use of simple, audible processes to explore musical concepts (for instance, Pendulum Music and Four Organs). These compositions, marked by their use of repetitive figures, slow harmonic rhythm and canons, have significantly influenced contemporary music, especially in the US. Reich's work took on a darker character in the 1980s with the introduction of historical themes as well as themes from hi

AttributesValues
type
label
  • Steve Reich
comment
  • Stephen (Steve) Michael Reich (New York, 3 oktober 1936) is een Amerikaanse componist. Hij behoort tot de richting van de minimalistische muziek.
  • Stephen Michael Reich (/ˈraɪʃ/; born October 3, 1936) is an American composer who, along with La Monte Young, Terry Riley, and Philip Glass, pioneered minimal music in the mid to late 1960s. Reich's style of composition influenced many composers and groups. His innovations include using tape loops to create phasing patterns (for example, his early compositions It's Gonna Rain and Come Out), and the use of simple, audible processes to explore musical concepts (for instance, Pendulum Music and Four Organs). These compositions, marked by their use of repetitive figures, slow harmonic rhythm and canons, have significantly influenced contemporary music, especially in the US. Reich's work took on a darker character in the 1980s with the introduction of historical themes as well as themes from hi
  • Stephen Michael Reich (Nueva York, 3 de octubre de 1936), es un compositor estadounidense. Reich es conocido por ser uno de los pioneros del minimalismo, con John Cage, La Monte Young, Terry Riley y Philip Glass.
  • Steve Reich (Stephen Michael Reich, ur. 3 października 1936 w Nowym Jorku) – amerykański kompozytor, jeden z pionierów minimalizmu w muzyce. Dwukrotny zdobywca nagrody Grammy.
  • Steve Reich ou Stephen Michael Reich (Nova Iorque, 3 de outubro de 1936) é considerado um dos mais importantes compositores da música minimalista e da música modalista. Estudou percussão aos catorze anos com o timpanista da Orquestra Filarmônica de Nova Iorque; formou-se em Filosofia na Universidade Cornell; estudou composição por dois anos com Hall Overton, de 1958 até 1961 na escola de música Juilliard. Além disso, estudou em institutos africanos e balineses. Em 1990 ganhou o Grammy de melhor compositor contemporâneo. Recebeu o Prémio Pulitzer de Música em 2009 por Double Sextet.
  • Steve Reich, eigentlich Stephen Michael Reich [ɹaɪʃ] (* 3. Oktober 1936 in New York City, New York) ist ein US-amerikanischer Komponist, der vor allem im Bereich der Minimal Music bekannt ist und als einer ihrer Pioniere gilt, obwohl er in späteren Werken vom puren minimalistischen Stil Abstand nahm.
  • Steve Reich, né le 3 octobre 1936 à New York, est un musicien et compositeur américain. Il est considéré comme l'un des pionniers de la musique minimaliste, un courant de la musique contemporaine jouant un rôle central dans la musique classique des États-Unis. Pour caractériser son œuvre, et spécialement ses compositions de la période 1965-1976, il préfère utiliser l'expression « musique de phases » (traduite de l'américain Phasing), qui fait référence à son invention de la technique musicale du déphasage. À partir de 1976, il développe une écriture musicale basée sur le rythme et la pulsation avec l'une de ses œuvres les plus importantes, Music for 18 Musicians, qui marque le début de son large succès international. Dès lors reconnu comme un compositeur contemporain essentiel, il oriente
  • Стивен Майкл Райх (англ. Stephen Michael Reich (по-английски произносится [ˈraɪʃ]), род. 3 октября 1936, Нью-Йорк) — американский композитор, один из первых авторов музыки в стиле минимализм. В раннем творчестве Райха присутствовало много экспериментов, в частности запись закольцованных, циклически повторяющихся фрагментов, записанных на склеенных кусках магнитной пленки (англ. 'time loop') (например в композициях «It’s Gonna Rain» или «Come Out»). Такие композиции по своей форме и ритму были новы для своего времени и сильно повлияли на современную музыку, особенно в США. Среди его последователей можно назвать Скотта Джонсона.
  • スティーヴ・ライヒ(Steve Reich, 1936年10月3日 - )は、ミニマル・ミュージックを代表するアメリカの作曲家。母は女優のジューン・キャロル、(旧姓・シルマン)。異父弟に作家のジョナサン・キャロル。 ドイツ系ユダヤ人の両親の子として生まれる。最小限に抑えた音型を反復させるミニマル・ミュージックの先駆者として、「現代における最も独創的な音楽思想家」(ニューヨーカー誌)と評される。 同じ言葉を吹き込んだ二つのテープを同時に再生し、次第に生じてくるフェーズ(位相)のずれにヒントを得て、『イッツ・ゴナ・レイン』(1965)、『カム・アウト』(1966)などの初期の作品を発表。 1990年、『18人の音楽家のための音楽』(1974-76)、ホロコーストを題材にした『ディファレント・トレインズ』(1988)により2つのグラミー賞を受賞。1993年には、「21世紀のオペラはこうあるべき」(タイム誌)と評された『The Cave -洞窟-』を発表した。 2006年、第18回高松宮殿下記念世界文化賞の音楽部門を受賞。2009年、『ダブル・セクステット』でピューリッツァー賞 音楽部門を受賞。 2008年度の「武満徹作曲賞」審査員を務めている。
  • 斯蒂芬·米歇尔·莱奇(英语:Stephen Michael Reich,(英语发音:/ˈraɪʃ/,1936年10月3日-),是猶太裔美国简约主义古典音乐作曲家。但更常用的名字是斯蒂夫·莱奇。 要留意的是他的姓氏讀法,‘ei’應以德語的讀法-即應讀作/aɪ/(英語字母i)而不是/eɪ/,而‘ch’,官方的讀法(以至最近樂譜出版社Boosey & Hawkes在網上製作一系列有關慶祝作曲家75歲生日的片段)是/ʃ/(如英語的sh),然而也有部份人-特別是美國人,會依德語的讀法,讀成/h/,兩者均可。但卻不是/tʃ/或空音。部份華語使用者的翻譯其實不太準確。 莱奇生于纽约,受教于米约和贝里奥,并受到非洲、亚洲音乐以及简约派作曲家特里·赖利的影响。曾进行过很多电子音乐方面的实验。他的作品有的概念十分新颖,例如拍手音乐,从头到尾演奏者的演奏方式就是拍手掌。他在1966年组建了自己的乐团“斯蒂夫·莱奇与音乐家”。2009年他的《双六重奏》获得了普利策奖。
  • Steve Reich, né Stephen Michael Reich le 3 octobre 1936 à New York, est un musicien et compositeur américain de renommée internationale. Il est considéré comme un des pionniers du minimalisme et de la musique répétitive[1]. Pour caractériser son oeuvre, et spécialement ses compositions de la période 1965-1976, il préfère utiliser l'expression musique de phases (traduite de l'américain) pour la différencier de la musique répétitive Steve Reich est né dans une famille juive de New York en 1936. Il suit d'abord des études de philosophie, obtenant son diplôme de la Cornell University en 1957, puis poursuit des études de musique de 1957 à 1958 à la Juilliard School of Music de New York, essentiellement dans les classes de piano et de percussions. De 1961 à 1963, il étudie également la composition avec Darius Milhaud et Luciano Berio au Mills College à Oakland en Californie où il obtient son Master of Art. En novembre 1964, il participe en tant que musicien à la création de In C de Terry Riley[3], oeuvre fondatrice du courant minimaliste. Ses deux premières oeuvres It's Gonna Rain (1965) et Come Out (1966) sont très expérimentales et partiellement le fruit d'un hasard technique lui faisant utiliser le principe du phase/déphase. Elles sont également le reflet d'une conscience politique[4] notamment en faveur du mouvement des droits civiques aux États-Unis. Steve Reich poursuit toutefois son apprentissage musical, en particulier des percussions africaines, à l'Institut d'études africaines de l'Université du Ghana où il passe l'été 1970, puis du gamelan indonésien en Californie de 1973 à 1974[4]. En 1971, il fonde son propre ensemble Steve Reich and Musicians pour la recherche et l'exécution de sa première pièce d'envergure, Drumming. Parallèlement à ces années d'apprentissage, il compose une oeuvre originale basée sur la technique de la répétition et l'utilisation de bruits de la vie quotidienne. Il ne délaisse pas pour autant les instruments traditionnels pour lesquels il compose de nombreuses pièces instrumentales ou orchestrales. Son oeuvre est reconnue dès 1971, avec l'enregistrement de Drumming chez la Deutsche Grammophon, faisant de lui une des figures de la musique contemporaine américaine et, particulièrement, de l'école de la musique dite répétitive, aux côtés de Terry Riley et Philip Glass. S'écartant de ses recherches musicales antérieures pour s'orienter vers un travail sur le rythme, la pulsation, et la « notion de variation timbrique de surface »[4], il compose quelques-unes de ses œuvres les plus connues dans les années 1970-80, comme Music for 18 Musicians (1976), Eight Lines (1979), The Desert Music (1984) ou Different Trains (1988). En 2006, à l'occasion de son 70e anniversaire, des festivités ont été organisées dans le monde et notamment à New York avec un cycle, appelé Steve Reich @70[5], de concerts et de rétrospectives dans les plus grandes institutions musicales de la ville comme le Carnegie Hall, le Lincoln Center et la Brooklyn Academy of Music. Il composera pour ces manifestations en son honneur les Daniel Variations, en mémoire à Daniel Pearl. À cette occasion, une compilation de ses principales compositions a été éditée sous le titre (américain) de Phases. Steve Reich est devenu en 1994 membre de l'American Academy of Arts and Letters. En 2007, il partage le Prix Polar Music avec Sonny Rollins.
sameAs
prov:wasDerivedFrom
schema:birthDate
prov:wasAttributedTo
prov:wasGeneratedBy
dbpprop:birthPlace
P98 was born
foaf:name
  • Steve Reich
foaf:depiction
  • External Image
foaf:gender
  • male
dc:identifier
  • 20105554
  • 162182
  • 13898896
foaf:firstName
  • Steve
P131 is identified by
  • Reich, Steve (1936)
P3 has note
  • Steve Reich, né Stephen Michael Reich le 3 octobre 1936 à New York, est un musicien et compositeur américain de renommée internationale. Il est considéré comme un des pionniers du minimalisme et de la musique répétitive[1]. Pour caractériser son oeuvre, et spécialement ses compositions de la période 1965-1976, il préfère utiliser l'expression musique de phases (traduite de l'américain) pour la différencier de la musique répétitive Steve Reich est né dans une famille juive de New York en 1936. Il suit d'abord des études de philosophie, obtenant son diplôme de la Cornell University en 1957, puis poursuit des études de musique de 1957 à 1958 à la Juilliard School of Music de New York, essentiellement dans les classes de piano et de percussions. De 1961 à 1963, il étudie également la composition avec Darius Milhaud et Luciano Berio au Mills College à Oakland en Californie où il obtient son Master of Art. En novembre 1964, il participe en tant que musicien à la création de In C de Terry Riley[3], oeuvre fondatrice du courant minimaliste. Ses deux premières oeuvres It's Gonna Rain (1965) et Come Out (1966) sont très expérimentales et partiellement le fruit d'un hasard technique lui faisant utiliser le principe du phase/déphase. Elles sont également le reflet d'une conscience politique[4] notamment en faveur du mouvement des droits civiques aux États-Unis. Steve Reich poursuit toutefois son apprentissage musical, en particulier des percussions africaines, à l'Institut d'études africaines de l'Université du Ghana où il passe l'été 1970, puis du gamelan indonésien en Californie de 1973 à 1974[4]. En 1971, il fonde son propre ensemble Steve Reich and Musicians pour la recherche et l'exécution de sa première pièce d'envergure, Drumming. Parallèlement à ces années d'apprentissage, il compose une oeuvre originale basée sur la technique de la répétition et l'utilisation de bruits de la vie quotidienne. Il ne délaisse pas pour autant les instruments traditionnels pour lesquels il compose de nombreuses pièces instrumentales ou orchestrales. Son oeuvre est reconnue dès 1971, avec l'enregistrement de Drumming chez la Deutsche Grammophon, faisant de lui une des figures de la musique contemporaine américaine et, particulièrement, de l'école de la musique dite répétitive, aux côtés de Terry Riley et Philip Glass. S'écartant de ses recherches musicales antérieures pour s'orienter vers un travail sur le rythme, la pulsation, et la « notion de variation timbrique de surface »[4], il compose quelques-unes de ses œuvres les plus connues dans les années 1970-80, comme Music for 18 Musicians (1976), Eight Lines (1979), The Desert Music (1984) ou Different Trains (1988). En 2006, à l'occasion de son 70e anniversaire, des festivités ont été organisées dans le monde et notamment à New York avec un cycle, appelé Steve Reich @70[5], de concerts et de rétrospectives dans les plus grandes institutions musicales de la ville comme le Carnegie Hall, le Lincoln Center et la Brooklyn Academy of Music. Il composera pour ces manifestations en son honneur les Daniel Variations, en mémoire à Daniel Pearl. À cette occasion, une compilation de ses principales compositions a été éditée sous le titre (américain) de Phases. Steve Reich est devenu en 1994 membre de l'American Academy of Arts and Letters. En 2007, il partage le Prix Polar Music avec Sonny Rollins.
schema:birthPlace
foaf:isPrimaryTopicOf
foaf:surname
  • Reich
is P14 carried out by of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Apr 05 2017


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3217 as of Apr 5 2017, on Linux (x86_64-unknown-linux-gnu), Single-Server Edition (62 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2019 OpenLink Software