About: Manuel de Falla   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : ecrm:E21_Person, within Data Space : data.doremus.org associated with source document(s)

Manuel de Falla y Matheu (Spanish pronunciation: [maˈnwel ðe ˈfaʎa], 23 November 1876 – 14 November 1946) was a Spanish composer. With Isaac Albéniz and Enrique Granados, he was one of Spain's most important musicians of the first half of the 20th century. His image was on Spain's 1970 100-pesetas banknote.

AttributesValues
type
label
  • Manuel de Falla
  • Manuel De Falla
comment
  • Manuel María de Falla y Matheu (Cádiz, 23 november 1876 – Alta Gracia, Argentinië, 14 november 1946) was een Spaanse componist.
  • Manuel María de Falla y Matheu [maˈnwel ðe ˈfaʎa] (* 23. November 1876 in Cádiz; † 14. November 1946 in Alta Gracia in Argentinien) war ein spanischer Komponist.
  • Manuel María de los Dolores Falla y Matheu (Cádiz, 23 de noviembre de 1876-Alta Gracia, Argentina, 14 de noviembre de 1946) fue un compositor español. Representante del nacionalismo musical, es uno de los compositores españoles más importantes de la primera mitad del siglo XX, junto a Isaac Albéniz, Enrique Granados, Joaquín Turina y Joaquín Rodrigo.
  • Manuel de Falla (de son nom complet : Manuel Maria de los Dolores Falla y Matheu) est un compositeur parmi les plus importants d'Espagne, né le 23 novembre 1876 à Cadix (Espagne), et mort le 14 novembre 1946, à Alta Gracia (Argentine).
  • Manuel de Falla (ur. 23 listopada 1876 w Kadyksie, zm. 14 listopada 1946 w Argentynie) – jeden z najwybitniejszych kompozytorów hiszpańskich. Przedstawiciel kierunku narodowego, impresjonizmu i neoklasycyzmu.
  • Manuel de Falla y Matheu (Cádis, 23 de novembro de 1876 — Alta Gracia, 14 de novembro de 1946) foi um compositor espanhol. Filho de um comerciante e de uma pianista, recebeu suas primeiras aulas de sua mãe, María Jesús Matheu. Ao final da década de 1890, estudou piano em Madri, com José Trago, e composição com Felipe Pedrell. Em 1899, por votação unânime, foi-lhe conferido o primeiro prêmio na competição de piano do seu conservatório e, nessa mesma época, começou a usar o "de" com seu primeiro sobrenome, fazendo "de Falla" o nome com o qual se tornaria famoso.
  • Manuel de Falla y Matheu (Spanish pronunciation: [maˈnwel ðe ˈfaʎa], 23 November 1876 – 14 November 1946) was a Spanish composer. With Isaac Albéniz and Enrique Granados, he was one of Spain's most important musicians of the first half of the 20th century. His image was on Spain's 1970 100-pesetas banknote.
  • Мануэ́ль де Фалья (исп. Manuel de Falla, полное имя Manuel María de los Dolores Falla y Matheu; 23 ноября 1876, Кадис — 14 ноября 1946, Альта-Грасия, Аргентина) — крупнейший испанский композитор, пианист, музыковед.
  • مانويل دي فايا (بالإسبانية:Manuel de Falla) موسيقار أسباني أندلسي. ولد بتاريخ 23 نوفمبر/تشرين الثاني عام 1876 في قادس في إسبانيا وتوفي بتاريخ 14 نوفمبر/تشرين الثاني عام 1946 في ألتا غارسيا في الأرجنتين. يعتبر دي فايا أكثر الموسيقيين الأسبان شهرة في بدايات القرن العشرين. تمتزج في موسيقاه الشاعرية مع التصوف والحماس ممثلةً الروح الأسبانية بأنقى حالاتها.
  • マヌエル・デ・ファリャ・イ・マテウ(Manuel de Falla y Matheu, 1876年11月23日 カディス - 1946年11月14日 アルゼンチン・コルドバ)は、スペインの作曲家。晩年にフランコ政権を避けてアルゼンチンに亡命した。
  • 曼努埃尔·德·法雅-马特乌(西班牙语:Manuel de Falla y Matheu,1876年11月23日-1946年11月14日),又译法里雅、法拉、法利亚,是一位西班牙古典音乐作曲家。
  • Manuel de Falla, né le 23 novembre 1876 à Cadix et mort le 14 novembre 1946 à Alta Gracia (Argentine), est un compositeur espagnol. Il était levantin par son père originaire de Valence, catalan par sa mère De santé fragile, le jeune Manuel reste à la maison où son éducation générale est confiée à une institutrice. Il commence l'étude du piano à huit ans avec des enseignants de province, avant de devenir, en 1890, élève de José Tragó, un pianiste de haut niveau. Il obtient un prix après avoir été, de 1896 à 1898, élève au Conservatoire Royal de Madrid. En 1904, il écrit la Vie brève, sorte d'exercice pour achever sa courte formation à l'instrumentation avec Felipe Pedrell. Il effectue un séjour en France (1907-1914) où il est ami de Debussy, Ravel, Albéniz. Ces quatre grands musiciens trouvent en lui un grand compositeur plein d'esprit.[citation nécessaire] Ses Quatre Pièces espagnoles sont publiées à Paris en 1908, et en 1910, ses Trois Mélodies (sur des textes de Théophile Gautier). Il revient en Espagne après avoir contracté une maladie vénérienne, et écrit la première version de l'Amour sorcier en 1915, puis le Tricorne en 1917 qui est créé avec succès à Londres deux ans plus tard par les Ballets russes de Serge Diaghilev. Mais il se fatigue beaucoup des suites de sa maladie, et son perfectionnisme lui fait perdre beaucoup de temps et de force. Après la guerre civile en Espagne, il part pour l'Argentine. Il y vivra mal jusqu'à sa mort en pleine sierra à Alta Gracia. Ses autres oeuvres que nous pouvons citer sont Nuits dans les jardins d'Espagne (1921), pour piano et orchestre; Le Rétable de Maître Pierre (1922), opéra de chambre; son Concerto pour clavecin et cinq instruments (1923-1926) dédié à Wanda Landowska. Falla n'écrit plus après cette date que des oeuvres de circonstance (Pour le tombeau de Paul Dukas pour piano seul, 1935) et se consacre à une cantate sur un poème de Verdaguer y Santalo, l'Atlantide (inachevée et terminée par Ernesto Halffter). Toute sa musique, à des degrés différents, est marquée par son pays natal, l'Espagne, et de manière plus ou moins reconnaissable par la reprise habile de thèmes folkloriques, cependant plus pendant sa période parisienne et juste après, que dans le reste de ses oeuvres. La casa de Tócame Roque. Zarzuela (1900) Limosna de amor. Zarzuela (1901) Los amores de la Iñes. Zarzuela (1902) El cornetin de órdenes. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La cruz de Malta. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La vida breve (La Vie brève). Drame lyrique (1904-05) El amor brujo (L'Amour sorcier). Ballet (1914-15) Soleá. Musique de scène (1916) El corregidor y la molinera. Farsa mimica (1916-17; 1918-19 retravaillé sous le nom de El sombrero de tres picos (Le Tricorne)) Fuego fatuo. Opéra comique d'après Chopin (1918-19) El retablo de maese Pedro. Opéra (1919-22) Auto de los reyes magos, Musique de scène (1923) El gran teatro del mundo, Musique de scène (1927) La vuelta de Egipto, Musique de scène (1935) Atlántida. Cantata escénica (E. Halffter Dos rimas (1899-1900) Preludios (1900) Tus ojillos negros (1902) Trois mélodies (1909) Siete canciones populares españolas (1914-15) Oración de las madres que tienen a sus hijos en brazos (1
  • Manuel de Falla, né le 23 novembre 1876 à Cadix et mort le 14 novembre 1946 à Alta Gracia (Argentine), est un compositeur espagnol. Il était levantin par son père originaire de Valence, catalan par sa mère De santé fragile, le jeune Manuel reste à la maison où son éducation générale est confiée à une institutrice. Il commence l'étude du piano à huit ans avec des enseignants de province, avant de devenir, en 1890, élève de José Tragó, un pianiste de haut niveau. Il obtient un prix après avoir été, de 1896 à 1898, élève au Conservatoire Royal de Madrid. En 1904, il écrit la Vie brève, sorte d'exercice pour achever sa courte formation à l'instrumentation avec Felipe Pedrell. Il effectue un séjour en France (1907-1914) où il est ami de Debussy, Ravel, Albéniz. Ces quatre grands musiciens trouvent en lui un grand compositeur plein d'esprit.[citation nécessaire] Ses Quatre Pièces espagnoles sont publiées à Paris en 1908, et en 1910, ses Trois Mélodies (sur des textes de Théophile Gautier). Il revient en Espagne après avoir contracté une maladie vénérienne, et écrit la première version de l'Amour sorcier en 1915, puis le Tricorne en 1917 qui est créé avec succès à Londres deux ans plus tard par les Ballets russes de Serge Diaghilev. Mais il se fatigue beaucoup des suites de sa maladie, et son perfectionnisme lui fait perdre beaucoup de temps et de force. Après la guerre civile en Espagne, il part pour l'Argentine. Il y vivra mal jusqu'à sa mort en pleine sierra à Alta Gracia. Ses autres oeuvres que nous pouvons citer sont Nuits dans les jardins d'Espagne (1921), pour piano et orchestre; Le Rétable de Maître Pierre (1922), opéra de chambre; son Concerto pour clavecin et cinq instruments (1923-1926) dédié à Wanda Landowska. Falla n'écrit plus après cette date que des oeuvres de circonstance (Pour le tombeau de Paul Dukas pour piano seul, 1935) et se consacre à une cantate sur un poème de Verdaguer y Santalo, l'Atlantide (inachevée et terminée par Ernesto Halffter). Toute sa musique, à des degrés différents, est marquée par son pays natal, l'Espagne, et de manière plus ou moins reconnaissable par la reprise habile de thèmes folkloriques, cependant plus pendant sa période parisienne et juste après, que dans le reste de ses oeuvres. La casa de Tócame Roque. Zarzuela (1900) Limosna de amor. Zarzuela (1901) Los amores de la Iñes. Zarzuela (1902) El cornetin de órdenes. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La cruz de Malta. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La vida breve (La Vie brève). Drame lyrique (1904-05) El amor brujo (L'Amour sorcier). Ballet (1914-15) Soleá. Musique de scène (1916) El corregidor y la molinera. Farsa mimica (1916-17; 1918-19 retravaillé sous le nom de El sombrero de tres picos (Le Tricorne)) Fuego fatuo. Opéra comique d'après Chopin (1918-19) El retablo de maese Pedro. Opéra (1919-22) Auto de los reyes magos, Musique de scène (1923) El gran teatro del mundo, Musique de scène (1927) La vuelta de Egipto, Musique de scène (1935) Atlántida. Cantata escénica (E. Halffter Dos rimas (1899-1900) Preludios (1900) Tus ojillos negros (1902) Trois mélodies (1909) Siete canciones populares españolas (1914-15) Oración de las madres que tienen a sus hijos en brazos (1914) El pan de ronda (1915) Soneto a Córdoba (1927) Autres œuvres vocales Psyché pour voix, flûte, harpe et trio à cordes (1924) Invocatio ad individuam Trinitatem pour trois voix de femme (1928) Sinite parvulos pour trois voix d'enfants (1932) Balada de Mallorca d'après Chopin pour chœur (1933) Himno marcial d'après Pedrell (1937) Musique de chambre Melodia pour violoncelle et piano (1897-99) Mireya pour flûte et quatuor pour piano (1899) Quatuor pour piano (1899) Romanza pour violoncelle et piano (1899) Serenata andaluza pour violon et clavier (1899) Homenaje Le tombeau de Claude Debussy pour guitare (1920 ; orchestré dans Homenajes) Fanfare pour une fête (1921)
sameAs
prov:wasDerivedFrom
dbpprop:deathPlace
schema:birthDate
prov:wasAttributedTo
P100 died in
prov:wasGeneratedBy
schema:deathDate
dbpprop:birthPlace
P98 was born
foaf:name
  • Manuel de Falla
  • Manuel De Falla
foaf:depiction
  • External Image
foaf:gender
  • male
dc:identifier
  • 13893772
  • 62371
  • 20079084
  • 2052290
foaf:firstName
  • Manuel
  • Manuel de
  • Manuel De
P131 is identified by
  • Falla, Manuel de (1876-1946)
  • de Falla, Manuel (1876-1946)
  • Falla, Manuel De (1876-1946)
P3 has note
  • Manuel de Falla, né le 23 novembre 1876 à Cadix et mort le 14 novembre 1946 à Alta Gracia (Argentine), est un compositeur espagnol. Il était levantin par son père originaire de Valence, catalan par sa mère De santé fragile, le jeune Manuel reste à la maison où son éducation générale est confiée à une institutrice. Il commence l'étude du piano à huit ans avec des enseignants de province, avant de devenir, en 1890, élève de José Tragó, un pianiste de haut niveau. Il obtient un prix après avoir été, de 1896 à 1898, élève au Conservatoire Royal de Madrid. En 1904, il écrit la Vie brève, sorte d'exercice pour achever sa courte formation à l'instrumentation avec Felipe Pedrell. Il effectue un séjour en France (1907-1914) où il est ami de Debussy, Ravel, Albéniz. Ces quatre grands musiciens trouvent en lui un grand compositeur plein d'esprit.[citation nécessaire] Ses Quatre Pièces espagnoles sont publiées à Paris en 1908, et en 1910, ses Trois Mélodies (sur des textes de Théophile Gautier). Il revient en Espagne après avoir contracté une maladie vénérienne, et écrit la première version de l'Amour sorcier en 1915, puis le Tricorne en 1917 qui est créé avec succès à Londres deux ans plus tard par les Ballets russes de Serge Diaghilev. Mais il se fatigue beaucoup des suites de sa maladie, et son perfectionnisme lui fait perdre beaucoup de temps et de force. Après la guerre civile en Espagne, il part pour l'Argentine. Il y vivra mal jusqu'à sa mort en pleine sierra à Alta Gracia. Ses autres oeuvres que nous pouvons citer sont Nuits dans les jardins d'Espagne (1921), pour piano et orchestre; Le Rétable de Maître Pierre (1922), opéra de chambre; son Concerto pour clavecin et cinq instruments (1923-1926) dédié à Wanda Landowska. Falla n'écrit plus après cette date que des oeuvres de circonstance (Pour le tombeau de Paul Dukas pour piano seul, 1935) et se consacre à une cantate sur un poème de Verdaguer y Santalo, l'Atlantide (inachevée et terminée par Ernesto Halffter). Toute sa musique, à des degrés différents, est marquée par son pays natal, l'Espagne, et de manière plus ou moins reconnaissable par la reprise habile de thèmes folkloriques, cependant plus pendant sa période parisienne et juste après, que dans le reste de ses oeuvres. La casa de Tócame Roque. Zarzuela (1900) Limosna de amor. Zarzuela (1901) Los amores de la Iñes. Zarzuela (1902) El cornetin de órdenes. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La cruz de Malta. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La vida breve (La Vie brève). Drame lyrique (1904-05) El amor brujo (L'Amour sorcier). Ballet (1914-15) Soleá. Musique de scène (1916) El corregidor y la molinera. Farsa mimica (1916-17; 1918-19 retravaillé sous le nom de El sombrero de tres picos (Le Tricorne)) Fuego fatuo. Opéra comique d'après Chopin (1918-19) El retablo de maese Pedro. Opéra (1919-22) Auto de los reyes magos, Musique de scène (1923) El gran teatro del mundo, Musique de scène (1927) La vuelta de Egipto, Musique de scène (1935) Atlántida. Cantata escénica (E. Halffter Dos rimas (1899-1900) Preludios (1900) Tus ojillos negros (1902) Trois mélodies (1909) Siete canciones populares españolas (1914-15) Oración de las madres que tienen a sus hijos en brazos (1
  • Manuel de Falla, né le 23 novembre 1876 à Cadix et mort le 14 novembre 1946 à Alta Gracia (Argentine), est un compositeur espagnol. Il était levantin par son père originaire de Valence, catalan par sa mère De santé fragile, le jeune Manuel reste à la maison où son éducation générale est confiée à une institutrice. Il commence l'étude du piano à huit ans avec des enseignants de province, avant de devenir, en 1890, élève de José Tragó, un pianiste de haut niveau. Il obtient un prix après avoir été, de 1896 à 1898, élève au Conservatoire Royal de Madrid. En 1904, il écrit la Vie brève, sorte d'exercice pour achever sa courte formation à l'instrumentation avec Felipe Pedrell. Il effectue un séjour en France (1907-1914) où il est ami de Debussy, Ravel, Albéniz. Ces quatre grands musiciens trouvent en lui un grand compositeur plein d'esprit.[citation nécessaire] Ses Quatre Pièces espagnoles sont publiées à Paris en 1908, et en 1910, ses Trois Mélodies (sur des textes de Théophile Gautier). Il revient en Espagne après avoir contracté une maladie vénérienne, et écrit la première version de l'Amour sorcier en 1915, puis le Tricorne en 1917 qui est créé avec succès à Londres deux ans plus tard par les Ballets russes de Serge Diaghilev. Mais il se fatigue beaucoup des suites de sa maladie, et son perfectionnisme lui fait perdre beaucoup de temps et de force. Après la guerre civile en Espagne, il part pour l'Argentine. Il y vivra mal jusqu'à sa mort en pleine sierra à Alta Gracia. Ses autres oeuvres que nous pouvons citer sont Nuits dans les jardins d'Espagne (1921), pour piano et orchestre; Le Rétable de Maître Pierre (1922), opéra de chambre; son Concerto pour clavecin et cinq instruments (1923-1926) dédié à Wanda Landowska. Falla n'écrit plus après cette date que des oeuvres de circonstance (Pour le tombeau de Paul Dukas pour piano seul, 1935) et se consacre à une cantate sur un poème de Verdaguer y Santalo, l'Atlantide (inachevée et terminée par Ernesto Halffter). Toute sa musique, à des degrés différents, est marquée par son pays natal, l'Espagne, et de manière plus ou moins reconnaissable par la reprise habile de thèmes folkloriques, cependant plus pendant sa période parisienne et juste après, que dans le reste de ses oeuvres. La casa de Tócame Roque. Zarzuela (1900) Limosna de amor. Zarzuela (1901) Los amores de la Iñes. Zarzuela (1902) El cornetin de órdenes. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La cruz de Malta. Zarzuela (1903, avec A. Vives) La vida breve (La Vie brève). Drame lyrique (1904-05) El amor brujo (L'Amour sorcier). Ballet (1914-15) Soleá. Musique de scène (1916) El corregidor y la molinera. Farsa mimica (1916-17; 1918-19 retravaillé sous le nom de El sombrero de tres picos (Le Tricorne)) Fuego fatuo. Opéra comique d'après Chopin (1918-19) El retablo de maese Pedro. Opéra (1919-22) Auto de los reyes magos, Musique de scène (1923) El gran teatro del mundo, Musique de scène (1927) La vuelta de Egipto, Musique de scène (1935) Atlántida. Cantata escénica (E. Halffter Dos rimas (1899-1900) Preludios (1900) Tus ojillos negros (1902) Trois mélodies (1909) Siete canciones populares españolas (1914-15) Oración de las madres que tienen a sus hijos en brazos (1914) El pan de ronda (1915) Soneto a Córdoba (1927) Autres œuvres vocales Psyché pour voix, flûte, harpe et trio à cordes (1924) Invocatio ad individuam Trinitatem pour trois voix de femme (1928) Sinite parvulos pour trois voix d'enfants (1932) Balada de Mallorca d'après Chopin pour chœur (1933) Himno marcial d'après Pedrell (1937) Musique de chambre Melodia pour violoncelle et piano (1897-99) Mireya pour flûte et quatuor pour piano (1899) Quatuor pour piano (1899) Romanza pour violoncelle et piano (1899) Serenata andaluza pour violon et clavier (1899) Homenaje Le tombeau de Claude Debussy pour guitare (1920 ; orchestré dans Homenajes) Fanfare pour une fête (1921)
schema:birthPlace
foaf:isPrimaryTopicOf
schema:deathPlace
foaf:surname
  • Falla
  • de Falla
is P14 carried out by of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Apr 05 2017


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3217 as of Apr 5 2017, on Linux (x86_64-unknown-linux-gnu), Single-Server Edition (62 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2018 OpenLink Software