About: Anton Bruckner   Goto Sponge  NotDistinct  Permalink

An Entity of Type : ecrm:E21_Person, within Data Space : data.doremus.org associated with source document(s)

Anton Bruckner (German: [ˈantɔn ˈbʀʊknɐ] ; 4 September 1824 – 11 October 1896) was an Austrian composer known for his symphonies, masses, and motets. The first are considered emblematic of the final stage of Austro-German Romanticism because of their rich harmonic language, strongly polyphonic character, and considerable length. Bruckner's compositions helped to define contemporary musical radicalism, owing to their dissonances, unprepared modulations, and roving harmonies.

AttributesValues
type
label
  • Anton Bruckner
comment
  • Anton Bruckner (Ansfelden, 4 de setembro de 1824 — Viena, 11 de outubro de 1896) foi um compositor austríaco conhecido primeiramente pelas suas sinfonias, missas e motetos. Estudou como professor de escola e organista, e foi nessa qualidade que trabalhou em Linz, até se mudar em 1868 para Viena para ensinar harmonia, contraponto e órgão no Conservatório de Viena. O seu sucesso como compositor não foi constante ao longo da sua vida, sendo a sua aceitação muitas vezes condicionada pela sua própria insegurança e as suas partituras traziam problemas editoriais, devido à sua prontidão em revê-las e alterá-las. Bruckner continuou a tradição austríaco-germânica de composição em grande escala, sendo a sua técnica de composição influenciada pela sua destreza como organista e consequentemente a impr
  • Anton Bruckner (Fichier:Speaker Icon.svg audio) (4 septembre 1824 – 11 octobre 1896) est un compositeur autrichien et organiste. Figure éminente du romantisme allemand, sa rencontre avec Richard Wagner, en septembre 1873, influença la composition de sa 3e symphonie. Sa musique polyphonique et théologique, à l'orchestration par blocs différenciés à partir d'une cellule de base, fut desservie par la critique et un auditoire viennois acquis à la musique de Brahms. Musicien longtemps incompris, mais défendu par Gustav Mahler et Hugo Wolf, le « maître de Saint-Florian » est devenu aujourd'hui un pilier du répertoire symphonique des programmes de concerts. Perfectionniste, Bruckner composa différentes versions et éditions de ses symphonies. Pédagogue exigeant quoique considéré comme dévot naïf,
  • Anton Bruckner (German: [ˈantɔn ˈbʀʊknɐ] ; 4 September 1824 – 11 October 1896) was an Austrian composer known for his symphonies, masses, and motets. The first are considered emblematic of the final stage of Austro-German Romanticism because of their rich harmonic language, strongly polyphonic character, and considerable length. Bruckner's compositions helped to define contemporary musical radicalism, owing to their dissonances, unprepared modulations, and roving harmonies.
  • Anton Bruckner (ur. 4 września 1824 w Ansfelden, zm. 11 października 1896 w Wiedniu) – austriacki kompozytor i organista, neoromantyk, przedstawiciel klasycznego romantyzmu. Karierę muzyczną rozpoczął jako kolejno chórzysta, nauczyciel i organista w klasztorze augustianów św. Floriana w Linzu. 1858-1868 organista w tamtejszej katedrze, następnie mianowany profesorem konserwatorium w Wiedniu. Rola historyczna Brucknera sprowadza się głównie do osiągnięć na polu symfoniki. Fascynacja tym gatunkiem wywodzi się z dwóch źródeł: Najważniejsze dzieła:
  • Josef Anton Bruckner (Ansfelden, 4 de septiembre de 1824 - Viena, 11 de octubre de 1896) fue un compositor y organista austriaco.
  • Josef Anton Bruckner (Ansfelden, 4 september 1824 – Wenen, 11 oktober 1896) was een Oostenrijks componist. Hij dankt zijn roem hoofdzakelijk aan elf groot opgezette symfonieën (waarvan negen door hem genummerd zijn en twee 'officieus'), drie missen waarvan twee in middelgrote en een in zeer grote bezetting, een Te Deum, Psalm 150 en een strijkkwintet. Hij legde zich voornamelijk toe op de genres symfonie en religieus koorwerk en bereikte hierin grote hoogten.
  • Joseph Anton Bruckner (* 4. September 1824 in Ansfelden, Oberösterreich; † 11. Oktober 1896 in Wien) war ein österreichischer Komponist der Romantik sowie Organist und Musikpädagoge. Erst spät im Leben von den Zeitgenossen als Komponist gewürdigt, gehörte er doch zu den wichtigsten und innovativsten Tonschöpfern seiner Zeit und hat durch seine Werke bis weit ins 20. Jahrhundert hinein großen Einfluss auf die Musikgeschichte ausgeübt. Seine bedeutendsten und wohl auch bekanntesten Kompositionen sind seine groß angelegten Sinfonien. Auch die Kirchenmusik hat er um wichtige Werke bereichert − unter anderem drei große Messen und das Te Deum. Als Organist wurde er vor allem für seine Improvisationen bewundert.
  • Анто́н Бру́кнер (нем. Anton Bruckner; 4 сентября 1824, Ансфельден, Верхняя Австрия — 11 октября 1896, Вена) — австрийский композитор, органист и музыкальный педагог, известный в первую очередь своими симфониями, мессами и мотетами. Его симфонии часто считаются символом заключительного этапа австро-немецкого романтизма в силу своего богатого гармонического языка, сложной полифонии и значительной продолжительности. В 1928 году в Вене было образовано Международное общество Брукнера. В Линце регулярно проводится посвященный Брукнеру музыкальный фестиваль.
  • جوزيف أنطون بروكنر (Anton Bruckner؛ 4 سبتمبر 1824 في أنسفلدن - 11 أكتوبر 1896 في فيينا) مؤلف سمفونيات وموسيقى كنيسية نمساوي. يعرف أكثر بتأليفه لتسع سمفونيات كبيرة ومؤلفاته الدينية. عين كعازف أرغن في دير رهبان القديس فلوريان في عام 1849، وفي لينتس في عام 1856. في 1867 أصبح عازف الأرغن محكمة المصلى في فيينا. بعد أربع سنوات لاحقة أصبح أستاذاً في معهد فيينا للموسيقى. معظم أعمال بروكنر الكورسية لاتينية وذات طقوس دينية.
  • ヨーゼフ・アントン・ブルックナー(Josef Anton Bruckner, 1824年9月4日 - 1896年10月11日) は、オーストリアの作曲家、オルガニストである。交響曲と宗教音楽の大家として知られる。
  • 安东·布鲁克纳(德语:Anton Bruckner 德语:[ˈantɔn ˈbʀʊknɐ]( 发音),1824年9月4日-1896年10月11日)生於奥地利安斯菲尔登,逝於维也纳,奥地利作曲家, 管风琴演奏家和音乐教育家。他以创作交响曲、弥撒曲与经文歌而著称,亦有創作出優秀的室樂作品如弦樂四重奏和弦樂五重奏。其交响曲因其丰富的音响结构、多重的复调特性和宏大的结构而被认为是德奥派浪漫主义最后阶段的代表人物。布鲁克纳的作品以其对不和谐音的使用、突然的转调以及延绵不断的和声而对当代音乐激进主义产生了广博的影响。 与同时代的桀骜不驯的音乐激进派瓦格纳与伍尔夫不同的是,布鲁克纳对其他音乐家,尤其是瓦格纳,表现得极其谦虚。布鲁克纳这种作为一个人与其作为一个作曲家的迥异,使得描述他的人生以及通过这种描述去理解其音乐之背景变得极其困难。 他的作品尤其是交响曲,遭致许多人的批评。批评者中最著名的有奥地利作曲家爱德华·汉斯力克以及其他支持布拉姆斯的人们(这其中还包括瓦格纳的批评者)。作品冗长、旋律重复,以及布鲁克纳经常在他同僚的协助下不停修改自己作品的习惯,并且因此对哪个版本认可的举棋不定为他们所诟病。正因为布鲁克纳经常性重复地修改已完成的作品,造成他的交响曲作品版本众多,所以产生了音乐学中著名的布鲁克纳难题。
  • Abbaye de Saint-FlorianJosef Anton Bruckner est né le 4 septembre 1824 à Ansfelden, petit village en Haute Autriche,décédé le 11octobre 1896 à Vienne. Il est le premier enfant d'Anton, maître d'école et de Therese Helm. Très vite ses parents détectent les dons musicaux de l'enfant. À 10 ans, il est en mesure de remplacer son père à l'orgue paroissial. Ses parents l'envoient compléter sa formation musicale auprès du cousin Weiss. Celui-ci l'initie pendant près de deux ans à la théorie musicale, l'harmonie, l'orgue. Bruckner s'essaye déjà à cette époque à l'improvisation sur son orgue. En 1837, son père décède et il est conduit par sa mère à l'Abbaye de Saint-Florian. Le jeune garçon passe trois ans dans ce havre de paix. Ces trois années le marquent toute sa vie et il en garde toujours beaucoup de piété et de modestie. Il y reçoit surtout une solide formation générale et musicale. Il prépare ensuite le concours d'entrée à l'École normale de Linz. Il y est admis et en 1841, il obtient le diplôme d'adjoint instituteur. En 1843, il est nommé près de l'Abbaye et peut y suivre des cours auprès de Schläger pour les choeurs et de Zenetti pour les claviers. En 1845, il est instituteur titulaire. Dès cette nomination obtenue, il devient assistant à l'école paroissiale de Saint-Florian de 1845 à 1855 où il continue à suivre les cours des deux professeurs Schläger et Zenetti. Il y compose une cinquantaine d'oeuvres destinées aux célébrations liturgiques. En 1851, il remplace Kattinger comme organiste titulaire de St Florian. En 1855, il obtient le diplôme d'instituteur de l'enseignement primaire. Il se rend à Vienne et se présente à l'organiste de renommée Sechter. Il réussit ensuite au concours d'admission au poste d'organiste à la cathédrale de Linz grâce à une improvisation géniale. Il vit à Linz de 1855 à 1868. Il n'y aborde la composition qu'en 1860 tout en suivant les cours de Sechter. En 1861, il passe brillamment l'examen du Conservatoire de Vienne et obtient le diplôme de Professeur de musique. La révélation du désir de composer de Bruckner intervient en 1863 en assistant à une représentation du Tannhäuser de Wagner. Ce choc lui fait composer (après une première symphonie en fa datée de 1862) la symphonie en ré mineur de 1869 qu'il baptise plus tard « nulle » (zéro) l'estimant insuffisante, puis coup sur coup, les Messes en ré mineur (1864), en mi (1866) et en fa (1867). En octobre 1868, il sollicite un poste de professeur d'orgue, d'harmonie et de contrepoint au Conservatoire de Vienne où il remplace son ancien professeur Sechter décédé. Le jeune Hans Rott notamment, est son élève. En 1869, il est invité en France pour l'inauguration d'un orgue à Nancy et enchante les constructeurs de l'orgue qui l'invitent à jouer à Notre Dame. Il a alors dans son public des compositeurs tels que Franck, Saint-Saëns, Gounod... qu'il impressionne avec ses fugues improvisées. Deux ans plus tard, il a l'occasion de se faire entendre à Londres sur l'orgue géant du Royal Albert Hall. En 1872, il termine sa deuxième symphonie en ut mineur (en fait la troisième composée). Il est maintenant âgé de cinquante ans et est toujours totalement méconnu comme compositeur d'autant qu'à la suite de sa dédicace de sa troisième symphonie à Wagner, il doit faire face à l'opposition farouche d'Eduard Hanslick, célèbre critique musical viennois, opposé avec Brahms à l'école wagnérienne. En 1879, il compose un quintette à cordes, sa seule oeuvre de musique de chambre avec un quatuor composé en 1862. Bruckner connait son premier triomphe viennois avec la quatrième symphonie « Romantique » en 1881, sous la direction de Hans Richter. La consécration internationale n'est obtenue qu'avec la septième symphonie, la seule avec la sixième, qu'il n'a jamais remaniée ultérieurement. Elle est créée à Leipzig en 1884. En 1886, nouveau succès avec le Te Deum que même Hanslick admirera. En 1890, il est reçu par l'Empereur en remerciement de la dédicace de la huitième symphonie,
sameAs
prov:wasDerivedFrom
dbpprop:deathPlace
schema:birthDate
prov:wasAttributedTo
P100 died in
prov:wasGeneratedBy
schema:deathDate
dbpprop:birthPlace
P98 was born
foaf:name
  • Anton Bruckner
foaf:depiction
  • External Image
foaf:gender
  • male
dc:identifier
  • 13891920
  • 24864
  • 20087201
  • 2080047
foaf:firstName
  • Anton
P131 is identified by
  • Bruckner, Anton (1824-1896)
P3 has note
  • Abbaye de Saint-FlorianJosef Anton Bruckner est né le 4 septembre 1824 à Ansfelden, petit village en Haute Autriche,décédé le 11octobre 1896 à Vienne. Il est le premier enfant d'Anton, maître d'école et de Therese Helm. Très vite ses parents détectent les dons musicaux de l'enfant. À 10 ans, il est en mesure de remplacer son père à l'orgue paroissial. Ses parents l'envoient compléter sa formation musicale auprès du cousin Weiss. Celui-ci l'initie pendant près de deux ans à la théorie musicale, l'harmonie, l'orgue. Bruckner s'essaye déjà à cette époque à l'improvisation sur son orgue. En 1837, son père décède et il est conduit par sa mère à l'Abbaye de Saint-Florian. Le jeune garçon passe trois ans dans ce havre de paix. Ces trois années le marquent toute sa vie et il en garde toujours beaucoup de piété et de modestie. Il y reçoit surtout une solide formation générale et musicale. Il prépare ensuite le concours d'entrée à l'École normale de Linz. Il y est admis et en 1841, il obtient le diplôme d'adjoint instituteur. En 1843, il est nommé près de l'Abbaye et peut y suivre des cours auprès de Schläger pour les choeurs et de Zenetti pour les claviers. En 1845, il est instituteur titulaire. Dès cette nomination obtenue, il devient assistant à l'école paroissiale de Saint-Florian de 1845 à 1855 où il continue à suivre les cours des deux professeurs Schläger et Zenetti. Il y compose une cinquantaine d'oeuvres destinées aux célébrations liturgiques. En 1851, il remplace Kattinger comme organiste titulaire de St Florian. En 1855, il obtient le diplôme d'instituteur de l'enseignement primaire. Il se rend à Vienne et se présente à l'organiste de renommée Sechter. Il réussit ensuite au concours d'admission au poste d'organiste à la cathédrale de Linz grâce à une improvisation géniale. Il vit à Linz de 1855 à 1868. Il n'y aborde la composition qu'en 1860 tout en suivant les cours de Sechter. En 1861, il passe brillamment l'examen du Conservatoire de Vienne et obtient le diplôme de Professeur de musique. La révélation du désir de composer de Bruckner intervient en 1863 en assistant à une représentation du Tannhäuser de Wagner. Ce choc lui fait composer (après une première symphonie en fa datée de 1862) la symphonie en ré mineur de 1869 qu'il baptise plus tard « nulle » (zéro) l'estimant insuffisante, puis coup sur coup, les Messes en ré mineur (1864), en mi (1866) et en fa (1867). En octobre 1868, il sollicite un poste de professeur d'orgue, d'harmonie et de contrepoint au Conservatoire de Vienne où il remplace son ancien professeur Sechter décédé. Le jeune Hans Rott notamment, est son élève. En 1869, il est invité en France pour l'inauguration d'un orgue à Nancy et enchante les constructeurs de l'orgue qui l'invitent à jouer à Notre Dame. Il a alors dans son public des compositeurs tels que Franck, Saint-Saëns, Gounod... qu'il impressionne avec ses fugues improvisées. Deux ans plus tard, il a l'occasion de se faire entendre à Londres sur l'orgue géant du Royal Albert Hall. En 1872, il termine sa deuxième symphonie en ut mineur (en fait la troisième composée). Il est maintenant âgé de cinquante ans et est toujours totalement méconnu comme compositeur d'autant qu'à la suite de sa dédicace de sa troisième symphonie à Wagner, il doit faire face à l'opposition farouche d'Eduard Hanslick, célèbre critique musical viennois, opposé avec Brahms à l'école wagnérienne. En 1879, il compose un quintette à cordes, sa seule oeuvre de musique de chambre avec un quatuor composé en 1862. Bruckner connait son premier triomphe viennois avec la quatrième symphonie « Romantique » en 1881, sous la direction de Hans Richter. La consécration internationale n'est obtenue qu'avec la septième symphonie, la seule avec la sixième, qu'il n'a jamais remaniée ultérieurement. Elle est créée à Leipzig en 1884. En 1886, nouveau succès avec le Te Deum que même Hanslick admirera. En 1890, il est reçu par l'Empereur en remerciement de la dédicace de la huitième symphonie,
schema:birthPlace
foaf:isPrimaryTopicOf
schema:deathPlace
foaf:surname
  • Bruckner
is P14 carried out by of
Faceted Search & Find service v1.13.91 as of Apr 05 2017


Alternative Linked Data Documents: ODE     Content Formats:       RDF       ODATA       Microdata      About   
This material is Open Knowledge   W3C Semantic Web Technology [RDF Data]
OpenLink Virtuoso version 07.20.3217 as of Apr 5 2017, on Linux (x86_64-unknown-linux-gnu), Single-Server Edition (62 GB total memory)
Data on this page belongs to its respective rights holders.
Virtuoso Faceted Browser Copyright © 2009-2018 OpenLink Software